L’ostéopathie est une approche thérapeutique qui consiste à soulager les dysfonctionnements du corps par la seule action des mains du thérapeute sur le corps du patient. Un traitement ostéopathique interviendra suite au diagnostic de blocages dans le corps du patient, susceptibles d'être à l'origine de différents symptômes, gêne et/ou douleurs. Par son action, l’ostéopathe redonne du mouvement à ces zones qu’on appelle « de contraintes » et permet au patient de retrouver un bon état de santé général.

La prise en charge ostéopathique s’adresse donc à tout type de patients.

Dans le cadre de la maternité, l’ostéopathe peut intervenir sur les femmes enceintes, les femmes après l’accouchement ainsi que sur les nouveaux nés.

  • Les femmes enceintes :

    Tout au long de sa grossesse la future maman va subir des modifications morphologiques liées à l’augmentation du volume de l’utérus et aux pic hormonaux agissant sur les articulations, les ligaments, les muscles, les viscères etc.
     L’ostéopathe va donc pouvoir prendre en charge les différents symptômes qui peuvent être exprimés chez elle : tous types de douleurs (lombalgie, cervicalgie, pubalgie, coccycodynie etc.), les troubles digestifs, les troubles de la circulation sanguine. En relâchant par des techniques, les contraintes et tensions exercées sur le corps de la femme enceinte, l’ostéopathe peut agir également sur une position en siège du bébé. De plus, il sera important d’avoir un suivi à l’approche du terme car l’ostéopathe travaillera sur la préparation à l’accouchement en assouplissant toutes les structures du bassin, petit bassin, viscères et colonne vertébrale dans le but de laisser la place au bébé de passer dans le bassin sans rencontrer de contraintes musculaires, articulaires ou ligamentaires.

 

  • Les femmes après l’accouchement :

     Les nombreuses heures passées dans la salle de travail puis dans la salle de naissance, les nombreuses contractions permettant au bébé de s’engager dans le bassin puis, la dernière étape, l’accouchement ont pu créer des contraintes et des tensions sur tout le corps. Encore une fois il sera important pour la maman de consulter un ostéopathe afin que celui-ci puisse travailler sur toutes les structures du bassin qui auront longuement été sollicitées. Cela permettra aux mamans de retrouver une souplesse et une mobilité du bassin, de faire disparaître les douleurs suite à l’accouchement et surtout d’éviter l’apparition d’autres symptômes qui pourraient se manifester plusieurs mois, années après l’accouchement.

 

  • Les nouveaux nés :

     Ils ont eux aussi bien travaillé. Plusieurs phénomènes se produisent pendant l’accouchement et des modifications se créent sur le corps du bébé : le diamètre de la tête va se modifier afin de pouvoir passer dans le bassin, les cervicales vont effectuer des rotations, les épaules doivent passer l’une après l’autre etc. N’oublions pas, qu’en plus de cela, le bébé est resté dans un endroit étroit et dans une même position pendant neuf mois.
     Dans les jours, semaines ou mois qui suivent sa naissance le nouveau né peut développer différents symptômes tels que des reflux, troubles de la succion, coliques, troubles du sommeil, rotation préférentielle de tête pouvant donner une tête aplatie d’un côté etc. L’ostéopathe, par des mobilisations très douces, va donc relâcher les tensions que ce dernier peut manifester suite à cet effort important.

Zoé NATHANSON, Ostéopathe