Attention : les séjours à l'hôpital ne sont pas gratuits

Les tarifs sont affichés dans le hall des admissions, aux urgences et dans le hall du bâtiment de soins de suite et de réadaptation, soins de longue durée et soins palliatifs. 

Les frais d'hospitalisation sont composés :

  • Du tarif journalier du service multiplié par le nombre de jours d’hospitalisation,
  • Du forfait journalier hospitalier constituant, selon la loi du 19 janvier 1983, une contribution minimale représentant les dépenses que l’hospitalisé aurait normalement supportées, qu’il soit ou non à l’hôpital.

Tarif des prestations

Ce que vous aurez à payer si vous êtes assuré social

Premier cas

  • La Caisse d’Assurance Maladie prend en charge 80 % des frais d’hospitalisation.
  • Le ticket modérateur (20% restant) et le forfait journalier vous seront facturés le jour de sortie.

Deuxième cas

La Caisse d’Assurance Maladie prend en charge 100% des frais d’hospitalisation excepté le forfait journalier restant à votre charge. Vous êtes exonéré du ticket modérateur dans les cas suivants : 

  • le montant de l’acte opératoire est égal ou supérieur à 120 euros.
  • à partir du 31ème jour de votre hospitalisation. 
  • si votre hospitalisation est en rapport avec l’une des 30 maladies répertoriées comme affection de longue durée.

Pour ces deux cas, les sommes dues sont à régler à la sortie au bureau des admissions. Elles peuvent être directement acquittées par votre mutuelle complémentaire sur présentation d’une prise en charge. 

Troisième cas

Vous bénéficiez d’une exonération du forfait journalier (la Caisse d’Assurance Maladie prend en charge la totalité de vos frais de séjour) et vous n’aurez rien à régler dans les cas suivants :

  • Anciens combattants (article 115),
  • Grossesses à partir de 5 mois,
  • Accouchements,
  • Accidents du travail,
  • Enfants handicapés reconnus par la cdes (commission départementale d’éducation spéciale),
  • Bébés de moins de 1 mois.

Attention : Si votre domicile n’est pas en Ile-de France, votre Caisse Primaire d’Assurance Maladie peut accorder une prise en charge à un tarif inférieur à celui pratiqué au Centre Hospitalier d’Arpajon.

Vous devez payer la différence de tarif. 

Renseignez-vous auprès de votre Caisse d’Assurance Maladie avant l’hospitalisation.

Ce que vous aurez à payer si vous n'êtes pas assuré social

Premier cas

  • Une assurance privée ou l’aide médicale état (AME)  prend en charge les frais d’hospitalisation.

 Deuxième cas

  • La totalité des frais de séjour seront à régler. Une provision vous sera demandée à l’entrée. Elle sera renouvelable au cours du séjour. La totalité du séjour devra être réglée à la sortie de l’établissement. 

Si vous rencontrez des difficultés pour constituer votre dossier administratif, demandez au Cadre de santé de votre service de vous mettre en relation avec l’assistante sociale qui vous apportera toute son aide.